Le Forum - Café Lounge

forum parents ftm mtf transgenre trans
 
AccueilFAQCalendrierS'enregistrerConnexion
Comment faire pour :
L’essentiel


Brochures du Gest

Brochures Chrysalide

Quizz sur la transidentité


Documentaires

Démarches

Témoignages parents

Termes chirurgicaux


Permanences MSN anonymes


Flyer du Forum

Nous contacter


Mots-clés
thèse enfants corwin existrans piercing video outrans trans chemins anna Julia photos nous visibilité kiwi parcours enfant forum francisco binder photo carte nantes trognes Tous bretagne
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Statistiques
Nous avons 745 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est raytheboy

Nos membres ont posté un total de 80094 messages dans 2802 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 92 le Jeu 24 Mai 2012 - 21:12

Partagez | 
 

 Le récit d'une mère sur la transition de son fils.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
p0ulpi
Octopode Reporter International


Nombre de messages : 335
Age : 24
Localisation : Breizh bro goz ma zadou.
Je suis : Plein de tentacules xD.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 11:36

J'ai trouvé un article sur le Ferndale Patch, un journal du Michigan, et c'est une mère qui écrit sur la transition de son enfant. (Pile poil avec le thème du forum donc Wink ) Il a trois articles, je vous mets ici les deux premiers, je traduirais l'autre ce week-end (il sera mis en ligne aujourd'hui, mais heure des States donc...)

Part 1: Le Commencement.

" Mon fils est transgenre. Il est né il y a 21 ans dans un corps de fille. Il a été élevé en fille. Il a été ma seule fille.

Je me rappelle la première fois qu'il me l'a dit. Il avait 15 ans. Il était tard, et le reste de la famille était couchée. Nous étions tous deux sur le canapé du salon. Kyle se battait avec ses devoirs, mais je pouvais voir qu'il commençait à vraiment s'énerver. Ce que je ne savais pas encore, c'est qu'il luttait avec quelque chose de bien plus grand.

Il a commencé à pleurer et a dit qu'il avait besoin de parler. Nous avions toujours été très proches, et j'étais contente qu'il me parle toujours de ces problèmes et ses inquiétudes, même adolescent. A travers ses larmes, il me l'a dit.

"je pense que je suis un garçon, " a-t-il dit. "Je pense que je suis transgenre". Alors que notre conversation se poursuivait, il a exprimé sa douleur. Il est difficile de se rappeler de tout ce qu'il a dit, mais je n'oublierai pas certains mort. Des choses comme: "Je suis un monstre." Et, "Je veux me tuer."

Je me souviens encore de chaque détail de l'expression de son visage. Il était de marbre, et brillant et rouge. Il était inondé de larmes. Je ne l'avais jamais vu dans un tel désespoir, et j'ai eu peur. Je l'ai embrassé et serré contre moi. On a parlé jusque tard dans la nuit. J'ai essentiellement écouté ses peurs et l'ai assuré qu'il ne serait pas laissé seul pour se battre avec ses sentiments. Sa famille ne l'abandonnerait pas.

Alarmée par sa remarque à propos du suicide, je lui ai fait promettre de ne pas se blesser ou se tuer. Puis, j'ai fait une promesse de mon côté: "Tu n'es pas seul. Tout va s'arranger. Je te soutiendrais toujours."

Dans les cinq ans qui ont suivi cette nuit, j'ai tenu ma promesse.

Après cette longue et douloureuse conversation, nous étions tous deux épuisés mentalement et physiquement. Le jour suivant, Kyle a dormi, presque jusqu'à midi. A l'heure du repas, j'ai ouvert la porte de sa chambre pour vérifier si tout allait bien. Il était allongé, réveillé, lisant tranquillement dans son lit superposé. Il semblait plus calme et plus en paix. Je l'ai approché, et serré dans mes bras.

"Je serais toujours là pour toi", j'ai dit. "Quoi qu'il en soit, je suis ta mère et tu es ma fille, et il n'y a que ça qui compte."

"Non, Maman," répondit-il."Je suis ton fils."

Je ne lui ai pas dit à l'époque, mais son choix du mot "fils" était un choc.

A cette époque, je ne savais rien à propos de ce que cela signifiait d'être transgenre, donc j'ai cherché à m'éduquer. J'en suis venue à croire qu'être transgenre était avoir une identité de genre qui différait de ses caractéristiques physiques ou son sexe de naissance.

Identité de genre renvoie au sentiment profond et interne d'être homme ou femme. J'ai aussi vu transgenre, ou "trans" défini comme toute personne dont l'identité, expression ou comportement sort du cadre des "normes" de genre. Une large gamme d'identité peuvent correspondre au label "trans".

Les transgenres s'embarquent souvent dans un processus connu sous le nom de transition. Ce processus de transition inclut généralement une variété de procédures sociales, légales et médicales. Selon moi, une transition est processus à long terme. Certains diraient que c'est un processus qui dure toute la vie, et je serais plutôt d'accord avec ça. "


Source
Revenir en haut Aller en bas
p0ulpi
Octopode Reporter International


Nombre de messages : 335
Age : 24
Localisation : Breizh bro goz ma zadou.
Je suis : Plein de tentacules xD.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 11:37

Part 2: La transition.

" Mon fils a commencé sa transition de femme vers homme avec un sentiment d'urgence, ce qui m'a surprise. Je m'attendais à une période de "questionnement" avant qu'il agisse sur ces révélations, et je n'étais pas préparée quand il s'est immédiatement décidé pour un nouveau prénom, un prénom de garçon: Kyle.

Ensuite, il m'a demandé de lui acheté des boxers. Pour se sentir et apparaître plus masculin, il a commencé à se bander la poitrine avec des bandages compressifs. Plus tard, il a acheté des binders dans ce but.

Durant cette première année, je me suis concentrée uniquement à soutenir Kyle émotionnellement. J'ai appris qu'environ la moitié des jeunes personnes transgenres ont pensé sérieusement à se suicider, et un quart rapporte avoir fait une tentative de suicide. Non seulement ils sont plus susceptibles de tenter de se suicider, ils sont aussi une population à grands risques pour être sans-abris et consommateurs de substances illicites. Ils sont aussi plus susceptibles de ne pas se sentir en sécurité à l'école et sont plus vulnérables à l'exploitation des adultes.

Tout de suite, mon mari et moi avons arrangé pour Kyle de commencer une thérapie. Le but de cette thérapie n'était pas de "réparer" ou "corriger" l'identité de genre de Kyle, mais de l'aider à explorer son sens de lui-même dans un endroit sûr. A cette fin, Kyle a vu un psychologue licencié au moins une fois par semaine pour les deux années qui ont suivies. nous avons aussi consulté régulièrement les deux pasteurs qui officient à notre Eglise Lutherienne, son conseiller scolaire, son médecin traitant et un spécialiste du genre.

Au milieu de ces thérapies et consultations, Kyle vivait tout le temps en garçon. Cette partie de la transition est connue comme la transition "sociale". Les professeurs de Kyle souhaitaient tous utiliser son nouveau prénom et pronoms, ce qui l'a grandement aidé à s'ajuster à l'école. Les autres étudiants ont semblé accepté (pour la plupart) la transition de Kyle.

Heureusement, il a été épargné de la majorité du harcèlement qui est souvent infligé aux jeunes gens qui se complaisent pas dans les normes attendues de genre.

Ensuite sont venus les aspects légaux de la transition de Kyle. Quand Kyle a eu 17 ans, son père et moi l'avons autorisé a obtenir une ordonnance du tribunal pour changer légalement son prénom. Ce qui a eu pour effet que son diplôme de lycée, qui a été reçu le mois de Juin suivant, portait le prénom qu'il avait choisi. Cela permettrait à Kyle d'entrer dans l'âge adulte avec son identité légale et sociale en concordance, évitant ainsi la confusion au regard de son statut légal, éducatif et de travail.

Pour moi, autoriser cela a été une décision facile. La logique et l'opportunité d'atteindre une cohérence vis-à-vis de ses identités sociales et légal faisait sens pour moi.

Toutefois, permettre une intervention médicale n'a pas été aussi facile, et j'ai lutté vigoureusement contre cette décision. A l'origine, je comptais demander à Kyle d'attendre d'avoir 18 ans pour commencer à prendre des hormones. Finalement, je lui ai donné la permission de commencer à les prendre un mois avant qu'il commence sa senior year, six mois avant son 18ème anniversaire.

J'espérais que commencer les hormones durant l'été nous donnerait le temps de reporter aux médecins tout problème qui pourrait apparaître avant que Kyle retourne à l'école. Heureusement, aucun problème n'est apparu.

Très vite après qu'il ait commencé à faire ses injections d'hormone, l'apparence de Kyle a commencé à changer. Il est devenu plus musclé, et j'ai vu les début de ses poils de barbe. Sa voix s'est aggravée. Il n'était plus un adolescent androgyne. Il commençait à ressembler à un jeune homme.

Je gardais mes pensées pour moi, mais il m'était difficile de regarder cette métamorphose. "

Source
Revenir en haut Aller en bas
Sigi
Trollopathe


Nombre de messages : 723
Age : 26
Localisation : Nantes
Je suis : sui generis
J\' veux mettre ça Na : "la musique est la langue des émotions." Emmanuel Kant
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 12:03

Merci beaucoup.
Vivement la partie 3.
C'est très bien raconté et on sent l'investissement de cette mère pour la transition de Kyle.
J'aime aussi ce témoignage dans la mesure où il montre que croyance et transsexualité ne sont pas forcément en désaccord et aussi de manière plus générale que ça peut se passer sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael
Farniente or not farniente ?


Nombre de messages : 6050
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 20:09

Oh merci Poulpinet bisou
Revenir en haut Aller en bas
http://ftm-parents-and-co.forumactif.info
ChipiLO
'Ts'Ao-Chan'


Nombre de messages : 10315
Age : 48
Localisation : On the ouaib
Job/Loisirs : Zinzinc de déco
Je suis : de bonne humeur ce matin ...
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 20:14

Non c'est un BN en fait amour

_________________
Le temps est un serial qui leurre Miss.Tic
Revenir en haut Aller en bas
p0ulpi
Octopode Reporter International


Nombre de messages : 335
Age : 24
Localisation : Breizh bro goz ma zadou.
Je suis : Plein de tentacules xD.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:17

Part 3: Aimer mon fils, perdre ma fille.

" Près de six ans sont passés depuis cette nuit. J'ai été surprise de comment certains aspects de la transition de Kyle ont semblé simples et sans problèmes.

Pour la majorité, notre famille s'est ralliée à lui. J'ai été très contente et un peu surprise d'à quel point les grands-parents de Kyle l'ont supporté. Les professeurs, camarades de classes et amis, aussi bien que notre communauté de foi, ont été pour la plupart accueillant et bienveillants.

Je suis reconnaissante aux amis et à la famille qui ont montré leur amour et support pour Kyle et pour notre famille en l'acceptant simplement et en supportant notre décision d'être aimant et de l'accepter.

Quelques personnes, toutefois, se sont accrochées avec entêtement à l' "ancien" prénom de Kyle, en signe de désaccord. Ils ne doivent pas réaliser à quel point leur entêtement blesse.

D'autres aspects de la transition de Kyle ont été vraiment difficiles. Une des aspects les plus défiants a été d'équilibrer mon support inconditionnel pour Kyle avec mes sentiments de chagrin de perdre une fille adorée.

A certains moments, Kyle, avec ce nouveau prénom et cette nouvelle identité de genre, semblait une complètement différente personne. Ma tristesse était grossie quand Kyle me donnait des récompenses, trophées, ou autres souvenirs de son enfance en disant :" Maman, je ne veux plus ce trophée parce que ce n'est pas nom. Je sais que tu voudras le garder."

J'ai précautionneusement placé chaque objet dans une boîte au fond de mon placard, où j'ai commencé à acquérir un autel caché à ma fille.

Cet "autel" reste en sécurité, caché au plus profond de mon placard. Je ne passe plus en revue les choses qu'il contient, pleurant le deuil de ma fille. Les espaces blancs sur mes murs et mes étagères ont été remplacés, remplis avec de nouvelles photos, et de nouveaux trophées et récompenses pour Kyle.

Quant à Kyle, il n'est plus un adolescent apeuré. Il est un jeune homme. Il travaille et va à l'université. Il est un artiste, un écrivain, un musicien et un militant. Il est libre de trouver sa place dans un monde avec le support inébranlable d'une famille qui l'aime. Il est libre de devenir son vrai et authentique lui. "

Source
Revenir en haut Aller en bas
Rafael
Farniente or not farniente ?


Nombre de messages : 6050
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:31

Merci infiniment pour la traduction Poulpi.

Citation :
" Mon fils a commencé sa transition de femme vers homme avec un sentiment d'urgence, ce qui m'a surprise. Je m'attendais à une période de "questionnement" avant qu'il agisse sur ces révélations, et je n'étais pas préparée quand il s'est immédiatement décidé pour un nouveau prénom, un prénom de garçon: Kyle."
il est intéressant de constater qu'il y a pratiquement toujours ce décalage.
Car dès que le CO est fait, il est impératif pour nous de "passer la 5e" alors que les parents/proches n'ont même pas eu le temps de tout à fait réaliser ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
http://ftm-parents-and-co.forumactif.info
p0ulpi
Octopode Reporter International


Nombre de messages : 335
Age : 24
Localisation : Breizh bro goz ma zadou.
Je suis : Plein de tentacules xD.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:40

C'est clair, je pensais à ça en lisant l'article au début, parce que pour nous c'est une étape, de notre côté des choses, on se prépare pendant des plombes avant d'oser le dire, on essaie d'imaginer toutes les éventualités/questions, pour s'y préparer, on se repasse 15 000 fois la scène dans notre tête avec tout un tas de scénarios différents (et ça se passe d'ailleurs rarement comme on l'avait imaginé).

Je trouve que c'est un peu comme si pour nous, le CO, c'était genre le top départ, on est déjà en tenue et en position de départ depuis un moment, et une fois dit, ben ça y est, on veut partir, alors qu'en face, c'est plus "l'annonce de la course" quoi, c'est comme s'ils venaient de voir dans le journal que la localité préparait une course.

Oui, je sais, analogie toute pourrie. XD.
Revenir en haut Aller en bas
Sigi
Trollopathe


Nombre de messages : 723
Age : 26
Localisation : Nantes
Je suis : sui generis
J\' veux mettre ça Na : "la musique est la langue des émotions." Emmanuel Kant
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:43

Alalala ces américains et leurs manies d'accumuler des récompenses et de les exposer chez eux! Very Happy


Supporter c'est plus dans le sens de soutenir que de tolérer ici, non?
Revenir en haut Aller en bas
Rafael
Farniente or not farniente ?


Nombre de messages : 6050
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:44

Sigi a écrit:
Supporter c'est plus dans le sens de soutenir que de tolérer ici, non?
Bah oui ça paraît évident !
Revenir en haut Aller en bas
http://ftm-parents-and-co.forumactif.info
p0ulpi
Octopode Reporter International


Nombre de messages : 335
Age : 24
Localisation : Breizh bro goz ma zadou.
Je suis : Plein de tentacules xD.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:45

Oui, dans le sens du supporter de sport ^^. C'est pas supporter quelqu'un/quelque chose que t'aime pas quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Sigi
Trollopathe


Nombre de messages : 723
Age : 26
Localisation : Nantes
Je suis : sui generis
J\' veux mettre ça Na : "la musique est la langue des émotions." Emmanuel Kant
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:47

C'est même ça d'ailleurs même, parce que elle dit "mon support" et si on remplace par "mon soutien" ça marche beaucoup mieux.

To support ça veut dire soutenir en anglais sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
p0ulpi
Octopode Reporter International


Nombre de messages : 335
Age : 24
Localisation : Breizh bro goz ma zadou.
Je suis : Plein de tentacules xD.
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:52

Ben moi je trouvais pas ça gênant, de traduire par supporter, parce que supporter dans la langue française ça veut aussi dire soutenir, justement au "sens du sport" (parce que c'est utilisé majoritairement dans le sport quoi). On peut aussi le traduire par soutenir, mais je pense pas que ça gêne. Sinon au pire, Sam ou Lo peuvent éditer, si ça prête à confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Sigi
Trollopathe


Nombre de messages : 723
Age : 26
Localisation : Nantes
Je suis : sui generis
J\' veux mettre ça Na : "la musique est la langue des émotions." Emmanuel Kant
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 22:57

Ah pardon, je ne savais pas que c'était toi qui avait traduit, je vais encore passer pour le chieur de service, non bah désolé, c'est très bien comme ça, même si personnellement ça me choque, mais bon ça conserve l'origine linguistique du texte.
Nan mais en plus c'est vrai : quand je lis des romans traduits de l'américain et que je vois ce genre de traduction qui rappelle la langue d'origine, j'aime bien parce que ça me fait voyager.

Bref...bye bye! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Rafael
Farniente or not farniente ?


Nombre de messages : 6050
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 23:02

Comme il peut y avoir la notion de souffrance dans "supporter", je pense qu'il vaut mieux éditer effectivement pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté Wink
Ce que je vais faire de ce pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://ftm-parents-and-co.forumactif.info
ChipiLO
'Ts'Ao-Chan'


Nombre de messages : 10315
Age : 48
Localisation : On the ouaib
Job/Loisirs : Zinzinc de déco
Je suis : de bonne humeur ce matin ...
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 8 Juil 2011 - 23:06

Merci Poulpi pour la traduction calinous



_________________
Le temps est un serial qui leurre Miss.Tic
Revenir en haut Aller en bas
Bip-Bip
Maman bis


Nombre de messages : 1546
Age : 69
Localisation : Aubance
Je suis : mère
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Mer 13 Juil 2011 - 0:39

Oui, tout parent pourra s'y retrouver dans cet article.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Lun 6 Fév 2012 - 14:20

Merci d'avoir traduit l'article, je suis une quiche royal en anglais donc j'aurais jamais pu e lire sans toi poupi ^^ you are the best :p

Je trouve ce temoignage touchant.

Max'
Revenir en haut Aller en bas
calimero
Morfalopathe


Nombre de messages : 2926
Age : 42
Localisation : chez moi :p
Je suis : FTM(TR)
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Dim 12 Fév 2012 - 20:41

Merci d'avoir fait remonté ce topic Maxence. Smile
Je vais envoyer cette traduction (merci encore Poulpi Smile ) à ma mère.
Elle a encore trop de mal à se faire à ma transition alors que... Rolling Eyes il serait grand temps qu'elle s'y fasse ! grin

_________________
CalimorfaLo le Viking !!!!
FTMTRO (FTM au Torse ROfait ;P) *LO sifflote et sors de la signature de Calim Héros*
Revenir en haut Aller en bas
Dany Now



Nombre de messages : 7
Age : 24
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/03/2013

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Ven 22 Mar 2013 - 9:29

C'est touchant
Revenir en haut Aller en bas
julia20
Supra Mum
Supra Mum


Nombre de messages : 13
Age : 60
Localisation : tours
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Sam 6 Avr 2013 - 19:23

Citation :
J'ai précautionneusement placé chaque objet dans une boîte au fond de mon placard, où j'ai commencé à acquérir un autel caché à ma fille
.

ça rassure et je me sens moins seule Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le récit d'une mère sur la transition de son fils.    Aujourd'hui à 17:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Le récit d'une mère sur la transition de son fils.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum - Café Lounge :: ACCUEIL :: Tout pour comprendre-
Sauter vers: